SNAP CUT UP IS A DANCE(R)

Snap © Jean-Pascal Retel
20h30
9€/6€/3,50€

En partenariat avec le festival OFNI, fabriqué par les subjugueurs de mirettes Nyktalope Mélodie. Soit 16 ans de grands / petits / multi-écrans, de pré-cinéma, de lives visuels, de poésie numérique et d’impressions argentiques, d’images vivantes et de sons qui crépitent.

Concert

SNAP CUT UP IS A DANCE(R)
Festival OFNI

 Trouble oculaire-choc auditif

Julien Desprez, encore lui ? Bah oui ! Mais entre le hasard des calendriers, la multitude de projets dans lesquels il est investi et l'envie de suivre de près le parcours sinueux d'un artiste singulier, ce sont des choses qui arrivent...

C'est donc lui qui est à l'initiative de ce trio formé en 2014 et dans lequel on retrouve deux compères tout aussi enthousiasmants. Clément Edouard, déjà croisé par ici au sein d'Irène ou des Lunatic Toys, et Yann Joussein, batteur intense de Pipeline ou DDJ notamment. Soit trois agités du précieux collectif Coax.

Un trio au départ "simplement", mais hautement, musical et qui ajoute à sa sauce free-post-math-on ne sait quoi un travail minutieux sur la scénographie et le mapping vidéo, oeuvres magistrales de Gregory Edelein et Jean-Pascal Retel.

Une création, littéralement scotchante, qui décuple la puissance que pouvait déjà dégager le trio. Et, au travers des énergies croisées du groupe et des deux allumés (ir-)responsables de ce choc oculaire, Snap tente d'explorer la solitude de l’homme actuel dans un monde en perpétuelle dislocation et reconstruction. De ce propos-prétexte naît une sculpture sonore et lumineuse ou l’omniprésence de ruptures et de contrastes propose une nouvelle forme de continuité. Une continuité n’allant dans aucune direction, qui ne traverse rien. Un continuum sauvage en suspension.