Bruisme#6

Photo Seabuckthorn - Bruisme#6
Seabuckthorn - Bruisme#6 © Maëlle Charrier - Jazz à Poitiers
19h
10€ / 8€ (TR) / 3,50€ (BS)

pass festival - Prix libre, 20€ minimum

Dans le cadre du Festival BRUISME #6

Du mercredi 22 au dimanche 26 juin à Poitiers (86)

Concert

Bruisme#6
Guili Guili Goulag / Feromil / Seabuckthorn / Usé

Guili Guili Goulag – Harp-Rock
Une batterie tribale, une basse qui chaloupe, une harpe grind, les Guili Guili chatouillent le tympan et agacent les guiboles. Un joyeux foutoir globalement rock mais teinté de kraut africain ou de folk-punk. Une transe vaudou belge à l’énergie hystérique et imparable histoire d’être lessivé dès le début de soirée.
Concert manigancé avec le Confort Moderne

Feromil – metal hurlant
Il aurait pu comme d’autres se tripoter le manche, mais Feromil se préfère virtuose de la poêle à frire. Et plutôt que sillonner les plages à la recherche de piécettes, il part à la chasse aux pépites sonores et arpente les rivages incertains d’une electro magnétique, alliage de transe post-indus et de techno sidérurgique.

USé – noise-pop enkrautée
Échappé de l’asile Headwar, membre turgescent d’une bonne dizaine de projets génialement foutraques et même tête de liste du Parti Sans Cible aux municipales d’Amiens en 2014… Nico tape là où ça fait mal et sur tout ce qui sonne. Un one-man-band extrême, sorte de Rémy Bricka sous amphét’, délicat comme un panzer et qui décapiterait ses colombes avec les dents.

Seabuckthorn folk panoramique
Fascinante et miraculeuse, intense et recueillie, la musique de Seabuckthorn est comme une incarnation sonore de la grâce. Un travail d’orfèvre en forme de solo symphonique, où la guitare se mue en une espèce de harpe à mille cordes sensibles, aux reflets irisés d’americana primitive, de picking briton, de blues du delta ou de world d’un autre monde.