Anthony Pateras

Anthony Pateras - © Luca Ghedini
Anthony Pateras - © Luca Ghedini
Concert

Anthony Pateras

Qu'il soit seul ou en groupe, qu'il improvise ou qu'il compose, Anthony Pateras livre depuis une vingtaine d'années une œuvre musicale passionnante, autant marquée par l’écriture instrumentale du 20ème siècle que la pensée électroacoustique ou... le grind-core.

Qu'il collabore avec l'Australian Chamber Orchestra ou Mike Patton, qu'il compose pour le Philharmonique de Los Angeles ou pour Sunn O))), son talent semble sans frontière et toujours totalement saisissant.

Et, qu'il soit au piano ou à l'électronique, difficile de dire sur quel instrument ce talent s'exprime le mieux. Ça tombe bien, pour ce concert en solo il jouera des deux ! Un set sur chaque instrument, pour mieux apprécier les différentes facettes de son approche fascinante du sonore. Et pour mieux oublier l'instrument, justement. Ne retenir et n'entendre que la musique. S'imprégner de sa maîtrise des phénomènes psycho-acoustiques et des hallucinations auditives. De cette capacité à partir d'une note pure, isolée, qu'il amplifie, qu'il distend jusqu'à enfler en un espace sonore immense, qui s'ouvre lui-même sur d'autres espaces, encore. Un simple doigt sur une touche ou un potard qui fait naître tout un univers, au cours d'un processus qui échappe totalement. Ce dont on se fout complètement, captivé par ce qui se passe sous nos oreilles ébahies. Quelque chose de l'ordre du magique. De la prestidigitation sonore en somme. Un art dans lequel Anthony Pateras excelle comme peu d'autres.